L'enfer du coup de foudre (Jocelyne)

L'enfer du coup de foudre (Jocelyne)

Bonjour,
Dans ma vie, j'ai eu 3 coups de foudre. Le 1er à 15 ans... j'ai rompu après 3 mois ; on ne faisait que se déchirer. Le 2e à 42 ans... j'étais mariée et lui aussi. Je me suis battue de toutes mes forces pour m'en libérer ; je me suis retrouvée en psychiatrie... j'étais très malade et je voulais mourir. Voilà que 10 ans plus tard, le 3e arrive. Il ressemble beaucoup au 2e. Cette fois-ci, je ne veux pas faire la même erreur. On se voit une à deux fois par semaine dans un endroit public. Nous n'exprimons jamais nos sentiments. On parle, on se confie, on rit comme des amis même si parfois je dois regarder ailleurs lorsque son regard devient trop profond.
Ce qui m'énerve c'est que dans les 3 cas, ces gars ne me plaisent pas physiquement. Nous sommes contraires presque à tout point de vue. Je n'ai jamais eu de relation sexuelle avec eux car je sais que la vie de couple serait infernale. C'est bizarre que ces trois gars soient des béliers et moi, je suis balance.
Aujourd'hui, je tente, mais avec plus de douceur, de me libérer du 3e. À chaque fois que je remarque quelque chose qui ne me plait pas, je l'écris. La liste commence à être longue. Je suis mariée à un homme exceptionnel et j'ai trois enfants merveilleux.
Je crois qu'un coup de foudre est une forte attirance sexuelle éprouvée pour un homme qui comble parfaitement nos besoins vitaux... Mais il nous fait perdre tout le reste... tout ce que notre conjoint nous offre et qu'on ne remarque pas.
Je ne souhaite à personne le coup de foudre. Par contre une amitié amoureuse peut durer toute la vie.
En terminant, j'aimerais vraiment savoir si un coup de foudre est toujours réciproque ?
Merci.