J'ai retrouvé mon coup de foudre de jeunesse mais il est marié et moi aussi (Elun)

J'ai retrouvé mon coup de foudre de jeunesse mais il est marié et moi aussi  (Elun)

Bonjour, je viens témoigner de mon expérience toute nouvelle du coup de foudre. La foudre est violente et je suis actuellement complètement sonnée, foudroyée, malheureuse !!

j'ai connu un homme lorsque j'avais 25 ans, nous nous sommes aimés en nous voyant régulièrement mais sans vivre ensemble.Nous étions jeunes et ne vivions pas dans la même ville. De milieux complètement opposés ( étudiante d'un milieu
aisée, lui dans le spectacle )nous pensions ne pas pouvoir construire ensemble.Par machisme pour lui et peur de le perdre pour moi  nous n'avons à l'époque pas dévoilè nos sentiments l'un pour l'autre .Un jour, étant persuadé qu'il me quitterait je l'ai quitté avant d'avoir trop mal.

Le temps à passé, 20 ans déjà durant lequel nous
ne nous sommes jamais revus. Il a construit sa vie , est marié a 4 enfants, moi aussi mariée et 3 enfants.

Une vie apparemment réussie pour nous deux, un mari aimant pour moi, une épouse très aimante pour lui, une bonne situation professionelle de part et d'autre, une vie confortable et sereine ; Et crack ,le hasard !! Nous nous croisons 20 ans
plus tard 2 minutes.

Il n'a pas fallu davantage pour ressentir le coup de foudre réciproque!! Ayant tous les deux la tête sur les épaules notre
priorité est la protection de nos familles réciproques.

Mais étant un coup de foudre plus rien ne devient contrôlable.Nous nous sommes rappelés encore et encore, avec la sensation cruelle d'être passés à coté de l'homme et de la femme de notre vie il y 20 ans. Puis nous nous sommes revus, et bien sûr avons cédé à la tentation .....

Je suis actuellement folle de lui,et lui aussi, passe mes journées entières à penser à lui essaie de trouver des occupations pour tuer le temps entre nos rencontres .Nous n'habitons toujours pas dans la même ville. Je passe aussi beaucoup de temps à pleurer en cachette des miens, je maigris,seule dans ma voiture je crie ma douleur en hurlant comme un animal sauvage, bref je souffre le martyre....

Comme la chanson de Carla Bruni : "on dirait qu'il coule dans mes veines " je me sens comme une droguée en manque permanent avec de nombreux symptômes physiques.

Je suis un peu perdue, que va t'il m'arriver ? Vais je m'en remettre , vais je tomber gravement malade ? Je m'en remets à Dieu et au temps qui passe et qui atténuera j'espère toutes ces sensations. Voilà mon témoignage du coup de foudre qui fait mal cruellement mal.....arrive à sa fin .

Merci de m'avoir lu. Vos réponses seront pour moi d'un grand réconfort.

Réponse à Elun (Tifany)

J'ai vecu pratiquement la même expérience que toi il y a 5 ans. J'étais torturée ! Je n'arrivais plus à dormir, à manger, ni même à travailler. En fait, j'avais une idée fixe : lui, lui et lui !

je suis allée voir mon médecin qui m'a carrément renvoyée vers un psychiatre ! Il m'a quand même précisé que je n'étais pas folle mais que j'avais besoin de l'avis d'une personne compétente. j'y suis allée sans trop y croire. Bon ce n'est pas miraculeux non plus, mais il m'a donné quelques indications.

Il m'a demandé si avant de revoir ce coup de foudre j'étais toujours amoureuse de mon mari ou si je le considérais plutôt comme un bon copain. Ensuite il m'a expliqué que dans une vie de couple "normale" on est à 80% dans l'habitude et 20% de "piment", alors que lors d'un coup de foudre on est dans le piment pur ! Cela explique le côté irrésistible de la chose ...

De plus, le coup de foudre bouscule tellement tout que l'on est incapable d'analyser quoi que ce soit ou de réfléchir. Résultat : les defauts de l'autre (car il en a sûrement !) on ne les voit pas ! Bref, tout est là pour nous faire sombrer ...Par contre le psy m'a dit que cet état ne dure pas . En général après 2 ans, les choses se calment et on y voit (normalement) plus clair !

Comme je suis comme toi (mariée et un enfant) le psy m'a  conseillé d'attendre si possible 2 ans avant de prendre une décision importante (car il faut aussi penser aux conjoints et aux enfants) .

Avec mon coup de foudre nous avons donc décidé de suivre ses conseils et de nous voir seulement de temps en temps. Ce n'était pas évident du tout car je ne m'étais jamais projettée dans une double vie ! Je me sentais coupable, tiraillée ... bref, pas facile à vivre ! Du côté de mon coup de foudre c'était pire ! Il ne sait pas mentir , il avait du mal à avoir des relations avec sa femme ...Et au final sa femme a compris qu'il avait quelqu'un d'autre dans sa vie ! Il a divorcé, et à cette occasion j'ai eu la désagréable surprise de voir comment il ennuyait son ex-femme et je trouvais que son comportement avec ses enfants n'était pas extraordinaire !

Actuellement, les chose sont effectivement plus claires dans mon esprit. Je suis toujours avec mon mari et je revois de temps en temps mon coup de foudre (qui m'en veut un peu de ne pas avoir divorcé pour vivre avec lui !)

Conclusion de tout çà : Je pense qu'il est inutile de trop réfléchir et de vouloir tout planifier ... Il y a toujours un "petit grain de sable" qui vient modifier nos projets et bousculer nos vies. En revanche, je pense qu'il est essentiel de prendre l'avis d'un psy ou d'un ami sincère et surtout de ne pas agir dans l'instant. Dans ce genre de situation il faut vraiment prendre son temps !

Réponse à Elun (Ankey)

Moi c'est encore différent car j'ai eu un coup de foudre pour mon beau frère (le mari de ma soeur) .

Etant moi aussi mariée, mère de 2 enfants et adorant ma soeur, je m'obligeais à penser à autre chose. En plus, je le voyais régulièrement, à chaque fête familiale... et c'était toujours la même torture !

Un jour, nous nous sommes retrouvés tous les 2 dans la cuisine et il m'a avoué ses sentiments . A partir de ce jour là tout est devenu très très difficile !!!

Quelques mois plus tard, la situation était devenue infernale, nous n'avions plus envie de nos conjoints respectifs . Là c'est un gros problème, car le désir est très subjectif et personnellement, le fait d'avoir quelqu'un d'autre en tête me boquait complètement ....Impossible donc à cacher et il a fallu dire la vérité !

Cà a été catastrophique ! Nos familles et même nos enfants nous ont tourné le dos ....Nous sommes retrouvés tous les 2 pendant de longues années. Nous avons divorcé puis nous nous sommes mariés (seuls avec 2 témoins). Mes enfants, ma soeur et ma famille me manquaient beaucoup mais curieusement j'étais quand même très heureuse ! Bien sûr je me sentais coupable, mais en même temps j'aurais été incapable de vivre dans le mensonge. Je n'ai rien choisi, les évènements se sont imposés à moi et ma famille n'a pas compris, c'est dommage, mais je n'ai aucun regret.

Aujourd'hui, je commence à revoir ma mère et ma fille aînée. Elles commencent à comprendre l'amour que nous partageons mon coup de foudre et moi depuis maintenant 15 ans !! (Comme quoi çà ne dure pas forcément 2 ans ...) Mon seul espoir est qu'un jour ma soeur arrive à me pardonner. J'aurais tellement aimé ne pas lui faire tout ce mal

Réponse à Elun (Free92)

Oui, pas évident de donner des conseils, mais je trouve que réfléchir avant de prendre sa décision et demander l'avis des proches c'est essentiel. Moi çà m'a ouvert les yeux . Par contre faut-il encore pouvoir le faire . La vie dans le mensonge n'est ni facile ni souhaitable et pour une femme c'est peut-être encore plus difficile ? En fait, on fait comme on peut plutôt que comme on veut .
Le coup de foudre est une véritable tempête au niveau sentimental et il faut naviguer à vue en évitant (si possible) la casse ! 

Réponse à Elun (Santos)

Bon courage à toi et écoute ton coeur !