Un coup de foudre très angoissant ( L*)

J'ai 30 ans, j'ai toujours été d'une nature cartésienne et d'un rationnel à toute épreuve dans mes relations, et j'ai toujours fait la part des choses dans le professionnel et le privé.

Mais voilà, il y a 3 semaines j'ai eu un coup de foudre pour une collègue (28 ans) avec qui je n'avais aucun véritable contact auparavant ... Je suis complètement affolé, j'ai l'impression que toutes mes défenses psychologiques ont été soufflés par un ouragan.

Je suis pourtant homme à ne pas montrer mes faiblesses, mais là, je suis désemparé. Je pense à elle tout le temps, au travail, au lever, au coucher, le sommeil me gagne difficilement, et les réveils sont matinaux.

Aujourd'hui, j'ai fait une crise d'angoisse, car j'ai eu peur de ne pas la voir ce matin, j'ai du aller à l'infirmerie parce que j'avais du mal à respirer. Elles ont constaté une tension artérielle élevée. C'est dingue, c'est la première fois qu'une telle chose m'arrive !!! Moi qui ai la réputation d'être un homme qui laisse difficilement transparaître ses sentiments, je me trouve dans une situation où mes pensées ne sont occupées que par elle.

C'est la pire chose qui puisse m'arriver car je suis en permanence en perpétuelle dualité, entre mon esprit cartésien et ce coup de foudre. Il y a des moments où tout est comme avant, avec la 1e place pour le rationnel, et des moments de chaos ultime, où mes sentiments prennent le dessus et emballent mon corps. C'est une sensation désagréable et qui nuit à mon travail.

Nous nous fréquentons de plus en plus, je sais que nous allons être de plus en plus proches, et je sais que je ne pourrai pas être qu'un simple ami si elle me propose les choses dans ce sens.

D'après votre site, vous dites qu'une telle sensation peut durer longtemps en fonction de l'exposition. Je me demande donc si il ne serait pas plus raisonnable de partir loin d'elle rapidement, pour éviter un "drame".

Réponse à L*(Administrateur Coup de foudre info)

Avant de fuir, il serait peut-être intéressant de savoir si le sentiment est réciproque ? Vous dites que vous vous fréquentez de plus en plus ... c'est plutôt bon signe !

Vous avez eu une crise d'angoisse, c'est normal car c'est la première fois que vous avez un coup de foudre. Votre cerveau veut faire de la résistance et votre corps se venge. Par contre, si le sentiment continue à être désagréable et que vous vous sentez trop nerveux, il faut en parler à votre médecin. Certaines thérapies ou médecines (douces) devraient vous aider à gérer le problème.

Le coup de foudre peut être dévastateur lorsqu'il n'est pas partagé et que la personne qui vit mal ce manque affectif  refuse de se soigner. En revanche c'est la plus belle des sensations lorsqu'il y a réciprocité ! Surtout ne gachez rien en voulant régler le problème trop vite car il est possible que vous ne ressentiez ce  sentiment qu'une seule fois dans votre vie !

Dans notre société, la raison et l'analyse sont signes d'intelligence. Tout doit être rationnel, réfléchi etc ...Pourtant les dernières données scientifiques ne vont pas du tout dans ce sens. Une émission passionnante sur le cerveau a récemment été diffusée sur Arte (elle repassera samedi 20 décembre). J'ai juste vu un extrait dans lequel un scientifique affirmait que la prise de décision ne pouvait se faire sans émotion, de là à penser que nous devrions davantage la libérer  plutôt que d'essayer de la dominer (?) ...

Réponse à L*(Attaguy)

En lisant ton message, j'ai l'impression que le plus dur pour toi est de réaliser que quelqu'un peut "jouer" avec toi. Pour la première fois de ta vie tu ne tiens plus les rênes et tu te demandes où cela va te conduire ?

Alors rassure toi tout de suite car tous les spécialistes sur le sujet sont unanimes , cet effet dure maximum 2 ans . Ensuite tu retrouveras ton esprit cartesien, tes neurones, tes défenses etc :-)

Entre temps, si le coup de foudre est partagé tu vas vivre des moments magiques ! par contre dans le cas contraire çà ne sera pas drôle du tout (momentanément !) Mais même dans ce cas, tu en ressortiras "grandi" . J'ai remarqué qu'à chaque fois que l'on souffre, cela recadre un peu notre horloge émotionnelle et la fois suivante on gère mieux. Bonne chance à toi !

Réponse à L*(Turtof)

Pourquoi tout de suite envisager le "drame" ? Un coup de foudre c'est de l'adrénaline à l'état pur . C'est comme un énorme challenge professionnel ou une compétition sportive. On part gagnant !! et surtout on attend pas que la demoiselle fasse le premier pas (trop rare et trop long !)

Dans un premier temps tu observes, tu regardes son comportement avec toi, si elle essaie de rallonger les rdv avec toi, si elle est souriante, prête à te rendre service ... Ensuite tu l'invites en dehors du contexte du travail. Qu'est ce que tu riques ? Un refus ? Et alors, ce n'est pas grave (tu ne seras ni le premier ni le dernier). Au moins çà va te permettre d'avancer.

Réponse à L*(Elias)

Je comprends tout à fait la sensation dont vous parlez car j'ai fait la même expérience à 50 ans !

Jusqu'alors toute ma vie avait été guidée par la réflexion et l'analyse, et du jour au lendemain tout a été chamboulé par une magnifique jeune femme !

Je me souviens très bien de ce sentiment très désagréable de ne plus pouvoir diriger mon esprit !. De plus, j'étais marié (et adorais ma femme) et j'analysais très bien que cette personne était trop jeune, trop belle, trop différente de moi dans son éducation, ses goûts etc ...et pourtant j'y pensais jour et nuit ce qui nuisait gravement à mon travail.

Dans mon cas personnel, je ne voulais absolument pas me laisser plonger  dans cette impasse . J'ai vu suffisamment d'amis faire se genre de bêtises à la quarantaine et le regretter toute leur vie ensuite ...je n'avais pas du tout envie  d'abandonner ma femme et mes enfants. J'ai donc rassemblé le peu d'intelligence et d'énergie qu'il me restait, j'ai pris des cours de sophrologie et de yoga.

J'ai travaillé ma respiration et consulté un excellent psy qui m'a appris une technique de "visualisation positive". Oui, je sais, on croit que c'est réservé aux fous, mais au final çà fonctionne très bien ! J'ai donc appris à remplacer une idée par une autre et pu évacuer mes idées fixes.

Aujourd'hui tout va bien, j'ai retrouvé mon état normal. Je croise pourtant toujours cette jeune femme de temps en temps, mais elle ne m'impressionne plus et je domine la situation :-))